antiracisme

Jeudi 25 mai. Paris. Quartier La Chapelle. Le dispositif policier est conséquent. Mais en retrait.

C’est le moment d’appuyer la dynamique de mobilisation pour le 19 mars « contre le racisme, les violences policières, la hogra, la chasse aux migrantEs », alors qu’il reste une dizaine de jours.
La période qui a suivi le viol de Théo n’avait rien d’une trêve. Mais ça a repris de plus belle. Macron veut 10 000 flics de plus et Le Pen et Fillon relancent la surenchère sécuritaire.
Le 19 mars prochain aura lieu une marche nationale à Paris « contre les violences policières, le racisme, la hogra et la chasse aux migrantEs » et « pour la dignité et la justice ». 
À l’issue d’un procès tenu sous haute surveillance policière, les frères d’Adama Traoré, assassiné par les gendarmes le 16 juillet dernier, se sont vus infliger des peines de prison ferme : 8 mois pour Bagui qui passera Noël en prison, et 3 pour Youssouf.
La question des discriminations racistes est parvenue timidement à se faire une place dans les médias – mais pas vraiment dans le débat politique – la semaine passée, avec la publication par le Défenseur des droits d’un rapport 
“Si l’on veut devenir français, on parle français, on vit comme un Français. Nous ne nous contenterons plus d’une intégration qui ne marche plus, nous exigeons l’assimilation. Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois.”
Les faits qui se sont déroulés au départ sur la commune de Siscu, dans le cap Corse, ont pris une tournure d’événement dépassant le strict périmètre de la commune. Comme dans un séisme, les répliques font parfois plus de dégâts que le choc initial. Car choc il y a eu.
Zhang Chaolin, commerçant d’origine chinoise, est mort le 7 août dernier à Aubervilliers (93) après une agression. Trois hommes voulaient voler le sac d’un ami, lui aussi d’origine chinoise.
Ces derniers jours aux États-Unis, l’assassinat filmé par des téléphones portables de deux Afro-Américains par des policiers a provoqué des manifestations à l’appel de « Black Lives Matter » (« Les vies noires comptent ») dans plusieurs grandes villes.

Pages

S'abonner à antiracisme