antiracisme

En cette rentrée, la question des migrantEs est au cœur des débats du début de campagne des élections européennes. Et on peut dire qu’il y a du gros temps, et qu'un vent mauvais souffle. 

Au cours des derniers mois, l’intense guerre menée contre la direction de gauche du Parti travailliste depuis trois ans s’est portée sur le front de l’antisémitisme, que Corbyn est désormais censé avoir déchaîné dans la société britannique tout entière.
Le nouveau gouvernement italien n’a pas tardé à montrer son vrai visage réactionnaire.
Coordonné par Solidaires, éditions Syllepse, collection « Les Utopiques », 192 pages, 8 euros.
Feu d’artifice pour ce week-end du 14 juillet. Tout concordait pour un récit dominant en bleu-blanc-rouge, bal des pompiers, défilé militaire et liesse populaire avec drapeaux. Une véritable communion nationale et patriotique.
Entretien. Dominique Vidal est journaliste est historien. Il a récemment publié « Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron » aux éditions Libertalia.
Légalisés le 29 octobre 1981 par François Mitterrand et son ministre de la Justice, Robert Badinter, les centres de rétention administrative (CRA) ne sont rien d’autre que « des prisons qui ne veulent pas dire leur nom » comme le souligne fort justement la Cimade. 
Éditions Amsterdam, 160 pages, 15 euros. Traduit de l’anglais par Véronique Samson. 
Un vent mauvais souffle sur l’Europe. Un sale vent qui nous rappelle les pires heures de notre histoire. Celles des persécutions, des exclusions, du racisme et du fascisme.
Édition Libertalia, 128 pages, 8 euros.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à antiracisme