Antifascisme

La dimension violente couplée aux querelles d’égo des petits chefs rend incontrôlables, par un FN en quête de respectabilité, les groupes. D’autant que ces franges radicales ne témoignent pas forcément de la sympathie politique pour Marine Le Pen.

Chambéry fait partie des quatre villes françaises dans lesquelles le Bastion social a ouvert un local.
Le principal danger des structures du type « Bastion social » est sécuritaire. Presque à chaque fois, les villes qui ont vu éclore des « bastions sociaux » ont subi des violences d’extrême droite, véritables signaux avant-coureurs.
Les mobilisations dans les universités polarisent le milieu étudiant et focalisent l’attention des médias. La proximité dans une même enceinte de groupes politiques opposés crée parfois des étincelles. Sans remonter jusqu’aux années 1960, voire 1930, on en trouve des exemples.
Pour agir, l’extrême droite a besoin d’être structurée. La présence d’un local militant est un point d’appui. Dans ce contexte, l’activisme du « Bastion social » pourrait apparaître comme un élément de recomposition.
Ces derniers jours, les provocations et agressions de groupes d’extrême droite contre des étudiantEs et lycéenEs mobilisés contre la sélection à l’université se sont multipliées : à Montpellier (22 mars), Lille (26 mars), Strasbourg (28 mars)… Des attaques qui font suite à la violente
Samedi 3 février, près de 600 personnes se sont réunies à Chambéry pour manifester leur opposition face à l’ouverture du local « l’Edelweiss », du groupuscule d’extrême droite Bastion social.
Le Collectif 69 de vigilance contre l’extrême droite (cadre unitaire composé d’associations, de syndicats et de partis politiques qui veillent, informent et agissent contre les extrêmes droites dans la région lyonnaise) était en sommeil depuis la manifestation du 29 novembre 2014 contre la te
Après le 1er tour de l'élection présidentielle en France, les dirigeants du groupe nazi Aube Dorée (Chryssi Avgi) ne cachent pas leur joie : malgré quelques divergences avec Marine Le Pen, ils saluent « la grande victoire des idées nationales en France, et nous souhait
Le 1er Mai à Strasbourg, c’est d’abord la manifestation traditionnelle à l’appel de l’intersyndicale, sous la pluie cette année.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Antifascisme