(72) Sarthe

Entre jours fériés et week-end prolongé... il fallait l’oser ! Dans le Perche, on l’a osé, et ça a marché. Près de 70 personnes se sont déplacées, le vendredi 11 mai, pour écouter Alain Krivine et échanger avec lui sur Mai 1968.

Vendredi 21 avril, devant une assemblée jeune de près de 150 personnes, trois camarades lycéennes sont d’abord intervenues pour rappeler les enjeux du scrutin pour une jeunesse toujours plus précarisée et toujours moins représentée.
Vendredi 20 janvier, plus de quarante personnes sont venues à la réunion publique organisée avec Philippe Poutou par la petite équipe de militantEs du Perche… Par – 1 °C, il fallait oser.
Elles ont répondu présent vendredi 23 octobre dans un quartier populaire pour assister au meeting en présence d’Olivier Besancenot. À la tribune, deux camarades étudiantes et lycéennes ont dénoncé le sort réservé à une étudiante sous la menace d’une expulsion.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à (72) Sarthe