(63) Puy-de-Dôme

Un appel de FO et Solidaires à la grève illimitée dès le 12 décembre a été lancé, suivi par 90 % des éboueurs de Véolia propreté. Leurs revendications portaient sur des augmentations de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.

Michelin annonce la suppression de 1500 emplois en France d’ici à 2021. Ils s’ajoutent dans la même annonce aux 450 postes de travail supprimés aux États-Unis...
Bénéfices en hausse de 11 %, aides publiques dans le cadre du CICE (la filiale française du groupe Imperial Tobacco a touché depuis 2014 2 millions d’euros de crédit d’impôt, soit l’équivalent de plus de 110 Smic sur un an !)...
Les salariés de la Seita en lutte pour préserver leurs emplois depuis le 29 novembre, suite à une décision d’impérial tobacco de fermer sa dernière usine en France pour délocaliser en Pologne pour donner encore plus d’argent aux actionnaires.
Plus de 300 personnes se sont déplacés jeudi 13 avril pour voir le candidat ouvrier et anticapitaliste. En plus de tout ce monde, de nombreux médias étaient présents pour couvrir l’événement.
Vendredi 16 septembre 2016 , le Premier ministre Manuel Valls est venue inaugurer en grande pompe le tout nouveau centre de recherche et d’innovation de Michelin à Ladoux.
Alternative libertaire, le NPA et la Coordination des groupes anarchistes (CGA) ont organisé une réunion publique intitulée « faire face : pour le climat et contre l’état d’urgence ». Plus de trente personnes ont répondu présent dont une grande majorité de jeunes.
Une cinquantaine de personnes, pour plus de la moitié un public renouvelé, quelques jeunes, des militantEs de plusieurs organisations dont Ensemble, ont assisté au débat public animé par Alain Krivine avec pour thème : « Un nouveau Mai 68 ? »
La reprise des entreprises par les salariéEs a le vent en poupe. Après les Fralib à Géménos et les Pilpa à Carcassonne, au tour de la librairie « les Volcans ».
Les comités du NPA du Puy-de-Dôme (Issoire, Riom et Clermont-Ferrand) ont tenu le vendredi 14 février une réunion-débat avec Christine Poupin : « pour venir à bout du capitalisme, organisons-nous ! » Une trentaine de personnes présentes dont une grande majorité de militantEs, quelques sympathisan

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à (63) Puy-de-Dôme