Économie

Non, répond l’auteur, au rebours d’interprétations et prédictions qui se multiplient. En premier lieu, la Chine n’est pas « un capitalisme comme les autres ».

Alors qu’analystes et journalistes craignent de plus en plus l’explosion d’une nouvelle crise financière, les dégâts causés par les banques lors de la précédente en 2008, la fameuse crise dite des subprimes, sont loin d’être réparés...
« C’est là qu’il faut être », s’est exclamé Valls, tout heureux d’être à Davos, avec Macron, Fabius et autres, pour s’afficher avec le gratin de la finance...
Huit ans après, l’affaire Kerviel revient devant la justice pour une demande devant la Cour de cassation de révision du procès et devant la cour d’appel de Versailles qui doit réexaminer le montant exorbitant des dommages et intérêts - 4,9 milliards d’euros - réclamés par la Société générale.
En ce début d’année, l’heure est à l’inquiétude chez les économistes qui braquent leurs lunettes sur la Chine.
C’est le titre choisi par The Economist pour sa une du 5 septembre dernier.
Par Charles-André Udry et Vittorio De Filippis, publié par alencontre.org. 
Par Michel Husson, publié par alencontre.org. 
Mardi 20 février, la première partie du budget de l’État a été adoptée : le gouvernement tient ses engagements envers le Medef, maintient une politique injuste, cela tandis que les « frondeurs » du PS sont moins nombreux...
L’été 2015 aura été, sinon un tournant, du moins un révélateur stupéfiant de « l’état de l’Union » européenne : tout en s’écharpant lamentablement sur les « quotas » de réfugiés, les gouvernements ne se sont entendus que sur le dos du peuple grec, pour lui refuser toute solidarité économique

Pages

S'abonner à Économie