Social (autres)

Une grève d'intérimaires a démarré jeudi 19 octobre à l'usine PSA La Janais de Rennes. Le débrayage a commencé à 9h30 avec 85 grévistes, dont au moins 60-70 intérimaires. Ils ont défilé dans les ateliers, revendiquant des augmentations de salaires et de la prime de panier.

La journée de mobilisation initiée par la CGT et soutenue par Solidaires et des structures CFE-CGC, FO ou CFDT, marque un net recul par rapport aux journées de grèves et de manifestations précédentes.
Jeudi 19 novembre, plus de 350 militantEs se sont réuniEs à Toulouse pour un meeting organisé par sept organisations de gauche opposées aux ordonnances et à la politique du gouvernement.
La grande salle de la Bourse du Travail de République était pleine pour l’Assemblée Générale des salarié·e·s du travail social Ile-de-France réunie ce jeudi 19 octobre à l’appel de syndiqué·e·s et non-syndiqué·e·s du secteur.
SalariéEs du public, du privé, jeunes, chômeurEs et retraitéEs sont visiblement disponibles, par dizaines ou centaines de milliers quasiment chaque semaine depuis la rentrée, pour engager sérieusement la lutte contre le gouvernement et le patronat.
Le 13 octobre, le Premier ministre et la ministre de la Santé inauguraient la nouvelle maison de santé de Châlus (Haute-Vienne) ; l’occasion de promouvoir le plan de lutte gouvernemental contre les « déserts médicaux », qui se limite en réalité à un catalogue de petites recettes inefficaces.
La SNCF a bénéficié cette année de 373 millions d’euros au titre du CICE malgré la suppression de 2 800 emplois. Et ce n’est pas fini… 
À l’appel de l’intersyndicale, 350 personnes, salariéEs de GE, délégations d’entreprises de la ville et de la région, ont manifesté le mardi 17 octobre, avec une présence du PCF, de la FI, d’EÉLV, de Lutte ouvrière et du NPA.
Samedi 14 octobre, 3 000 personnes ont manifesté au Blanc (37) à l’appel du Comité de défense de l’hôpital, pour s’opposer à une potentielle fermeture du service de chirurgie et de la maternité.
Avant même la fin de l’opération d’enfumage constituée par les « états généraux de l’alimentation », le président de la République a prononcé le 11 octobre un long discours sur le carreau de Rungis pour exposer sa conception d’une nouvelle politique agricole. 

Pages

S'abonner à Social (autres)