Société

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Il y a deux ans, le Raid intervenait au 48 rue de la République à Saint-Denis contre le groupe de terroristes impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015. L’immeuble s’est en partie effondré suite à l’assaut et aux explosions.

Le gouvernement a dévoilé lundi son projet de loi sur le « droit à l’erreur ».
Il y a deux ans, le Raid intervenait au 48 rue de la République à Saint-Denis contre le groupe de terroristes impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015. L’immeuble concerné s’est en partie effondré suite à l’assaut et aux explosions.
Ce que la presse a convenu d’appeler le « procès de la voiture de police incendiée du quai de Valmy » a rendu son verdict le 11 octobre : de très lourdes peines pour une partie des neuf accusés. Sept, cinq, quatre et deux ans d’emprisonnement, dont la moitié ferme, pour six d’entre eux.
La question a été mise sur le tapis de façon spectaculaire et brutale en plein été, par l’annonce faite de la baisse des APL de 5 euros par mois. Provocation  destinée à préparer l’offensive, à préparer les esprits à la réalité des intentions du gouvernement…
Les principales mesures administratives liberticides contenues dans l’état d’urgence, loi d’exception, sont aujourd’hui inscrites durablement dans la loi ordinaire, suite à la promulgation le 1er novembre de la « loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ».
Samedi 4 novembre, une centaine de personnes (habitantEs surtout, enseignantEs, militantEs associatifs et quelques éluEs) ont marché à Saint-Denis entre les cités Saussaie-Floréal-La Courtille (SFC) et Neruda et Allende, à l’appel d’un groupe de « mamans » mobilisées contre les violences.
Sur le quartier populaire de Formanoir, plusieurs tours sont menacées de démolition (voir « Anticapitalistes » septembre 17).
En 1986, Chirac supprimait l’impôt sur les grandes fortunes (IGF). Une décision impopulaire qui allait contribuer à sa défaite en 1988.
Les HLM, l’attaque de trop qui va faire déborder le Macron ? En tout cas, le président des riches a réussi à unir le mouvement HLM, les promoteurs et le bâtiment. Et à mettre en grève et dans la rue presque tous les offices HLM le mardi 17 octobre.

Pages

S'abonner à Société