Société

Retour sur une occupation de logements qui dure depuis février 2009.

Ce jeudi 20 juin le tribunal correctionnel de Nîmes avait à juger six Gilets Jaunes pour leur participation à ce mouvement social. Ce véritable acharnement judiciaire vise à réprimer les manifestants en les poursuivant pour des motifs le plus souvent sans aucun fondement.
Entretien avec Aurélie et Rémi, deux camarades interpellés à Paris lors de l’acte 28 des Gilets jaunes (25 mai). 
Par Alain Brossat
De 1986 à 2014, en adoptant 14 lois sécuritaires le Parlement a renforcé encore le caractère autoritaire de la constitution.
C’est une première dans l’agglomération grenobloise.
Le moment répressif actuel est l’expression d’une crise d’hégémonie des classes dominantes, et non d’une simple « fuite en avant » autoritaire de Macron et ses sbires. 
Ce qui s’est joué au cours des deux dernières décennies exprime une mise en crise des démocraties libérales, c’est-à-dire du principal mode selon lequel la classe dominante – la bourgeoisie – a organisé sa domination politique depuis la fin du XIXe siècle : mise en crise par les luttes popula
Le lundi 20 mai, après 9 heures de séance, la section disciplinaire de l'Université Paris-Nanterre a délibéré: Victor et Mickaël, poursuivis en raison de leur participation à la mobilisation pour l’inscription des étudiantEs sans-facs à la rentrée d
Le NPA exige leur libération immédiate et une amnistie générale de toutes les victimes de la répression gouvernementale à l’encontre des mouvements sociaux——

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Société