Services publics

La semaine dernière, avec l’interpellation et la garde à vue de Gaël Quirante, La Poste a tenté de tétaniser les grévistes et de décapiter le syndicat SUD Poste 92. Les rassemblements du week-end, la solidarité qui s’est largement exprimée, a totalement déjoué cette manœuvre.

Mardi 5 février, lors de la journée de grève interprofessionnelle, nombreux et nombreuses étaient les enseignantEs présentEs dans les défilés. 
Alors que le mouvement de grève des postierEs du 92 est entré dans son dixième mois et que la direction de La Poste refuse toujours de céder aux revendications des grévistes, une énième tentative d’intimidation est en cours. 
Un mouvement de grève exemplaire et victorieux face à une direction toujours à l’offensive contre les conditions de travail des salariéEs et contre la qualité du service aux usagerEs. 
Au collège Montesquieu d’Évry-Courcouronnes, enseignantEs et parents n’acceptent plus la manière dont les élèves sont traités.
Depuis juin, trois rapports sont sortis (Cour des comptes, Sénat, CAP 22), qui remettent en cause la structure actuelle de la formation des enseignantEs. Ils sont convergents et permettent de comprendre ce que Blanquer prépare depuis la rentrée…
Jeudi 24 janvier, les personnels enseignants ont une nouvelle fois défilé contre les réformes du gouvernement et pour réclamer des moyens pour pouvoir travailler décemment. 
C’est reparti pour le retour des évaluations nationales standardisées qui permettront évidemment au gouvernement de dire que le niveau chute.
Un rassemblement a eu lieu le lundi 21 janvier devant les bureaux de Jean-François Balaudé, président de l’université de Nanterre, pour exiger qu’il cesse son acharnement contre les militantEs.
Cette semaine, la direction de La Poste a de nouveau essuyé un gros revers : le tribunal a débouté la boîte de toutes ses demandes et la condamne à payer 4 000 euros. Excellente nouvelle qui renforce la détermination des grévistes !

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Services publics