Services publics

Blanquer a eu un gros coup de chaud, et pas à cause de la canicule de juin. Après avoir voulu passer en force sur la mise en œuvre de ses réformes (dans la voie générale et professionnelle) en jetant une pagaille généralisée, il a fait le choix de passer en force sur les examens.

Ce jeudi 18 avril quelques 400 personnes étaient présentes à l'Assemblée générale des salarié·e·s des services publics parisiens pour parler de la loi fonction publique et de ses conséquences pour les salarié·e·s de la Ville.
La région Île-de-France vient d’adopter le principe du demi-tarif pour l’abonnement mensuel des retraitéEs. Une nouvelle étape dans la longue bataille pour la gratuité des transports…
Après une période marquée par une mobilisation que l’on n’avait pas vu venir, et alors que deux zones sont désormais en vacances, un bilan d’étape s’impose, afin de tenter de fixer des perspectives communes pour la rentrée de toute l’éducation.
Mardi 9 avril, environ 150 profs du 93 ont débarqué sans invitation dans les locaux de la DSDEN de Bobigny. Après avoir occupé le hall puis les escaliers par surprise, ces professeur-es se sont introduit-es dans les couloirs pour y exprimer leur colère face au mépris de l’institution :
Toutes les semaines, les agentEs du rectorat de Caen donnent un concert un peu spécial sous les fenêtres de leur direction. Casseroles, caisses d’archives, sifflets, cornes de brume, tout est bon, du moment que ça fait du bruit. 
Jeudi 4 avril, la grève a une nouvelle fois été très puissante dans l’Éducation nationale, particulièrement dans le premier degré.
À l’appel de l’intersyndicale nationale (Solidaires, CGT, FO, CFDT, CGC), les agentEs de la direction générale des Finances publiques (DGFIP) étaient appelés à une nouvelle journée de grève et à une manifestation nationale le 28 mars.
Le samedi 6 avril, les postières et postiers du 92 en grève « fêteront » leur 377e jour de grève… En attendant, malgré l’ouverture de négociations, la répression et les intimidations se poursuivent.
Alors que plusieurs dizaines de milliers de personnes (personnels de l'éducation et parents d'élèves) ont manifesté samedi 30 mars un peu partout dans le pays contre sa loi dite « de la confiance » et que la grève commence à s'enraciner parmi les professeurE

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Services publics