Économie

Le projet de loi du gouvernement sur les retraites prévoit que les points de retraite seront indexés par défaut sur le « revenu moyen d’activité par tête », un indicateur qui n’existe pas ! Pourquoi ne pas les indexer sur les salaires comme il prétendait vouloir le faire ?

C’est un rapport d’Oxfam, publié le 25 septembre, qui le dit : « Réforme fiscale, les pauvres payent l’impôt cassé ».
L’exonération de la taxe d’habitation pour 80 % des foyers était une des mesures fiscales emblématiques du programme de Macron. Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, vient de dévoiler les arbitrages de cette réforme.
Les ordonnances Macron sur le travail prévoient un « droit à l’erreur » pour les patrons : l’insuffisance de motivation ne pourra plus constituer une cause de licenciement abusif à elle seule et contraindra seulement l’employeur à verser un mois de salaire en guise de « dédommagement ».
Promesses de campagne de Macron, l’exonération de la taxe d’habitation et la réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) vont finalement entrer en œuvre dès 2018. Macron en a décidé ainsi...
Le 16 juin dernier, le quotidien économique les Échos publiait un long article qui commençait ainsi : « Le monde n’a pas connu de crise financière depuis cinq ans. Inutile d’espérer pour autant que nous ayons appris de nos erreurs.
Le suspens est terminé, le patron de LVMH Bernard Arnault a repris la première place du classement des 500 plus grandes fortunes professionnelles de Challenges, avec 46,9 milliards d’euros. Liliane Bétencourt, héritière de L’Oréal, n’atteint « que » 35,8 milliards et la deuxième place.
Le bonneteau est un jeu d’argent, un jeu de dupes de l’ordre de l’escroquerie proposé à la sauvette dans des lieux publics. Avec beaucoup de baratin et une certaine habileté, le bonneteur entourloupe le public et avec ses complices empoche le butin.
Imaginez que vous ayez une dette d’impôt ou que vous n’ayez pas payé votre loyer : rapidement, vous le sentirez passer...
Entretien avec Patrick Saurin. Loin de se consacrer au financement de l’économie réelle, l’activité des grandes banques est essentiellement de nature spéculative.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Économie