aviation

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Alors qu’elle réalise une excellente année d’un point de vue commercial et financier, Air France lance une nouvelle compagnie, JOON, filiale à 100%. Les premiers vols moyen-courrier s’envoleront au départ de CDG début décembre avant des vols long-courrier prévus pour l’été 2018.

Formidable succès de la manifestation du samedi 24 mars contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (30 km au nord de Nantes). Dès 13 heures, les premiers tracteurs arrivent en face de la préfecture.
Le 6 février, nous étions 200 de l’industriel Air France Orly Nord à rejoindre le rassemblement sur l’aéroport. Le 10 février, tandis qu’à Roissy, plusieurs centaines de salariés envahissaient la session du comité central d’entreprise (CCE) et expulsaient la direction, nous étions 300 à défiler.
Près de 800 salariés sur l’aéroport de Roissy dans une manifestation réunissant toutes les catégories de personnels, d’Air France à Aéroports de Paris, aux nombreuses entreprises sous-traitantes, sûreté, bagages… Une manifestation nombreuse et combative, mais qui n’a pu déborder l’encadremen
Le patronat du transport aérien vient de lancer de nouvelles attaques contre les travailleurEs du secteur. D’abord, la semaine dernière, avec le vote d’une loi antigrève. Celle-ci oblige les salariEés à se déclarer en grève 48 heures à l’avance.
Sarkozy et son gouvernement ont mis leur menace à exécution. Depuis ce matin, des policiers et des gendarmes sont déployés à Roisy pour remplacer les agents de sécurité en grève.
AEROPORT DE ROISSY, 22 déc 2011 (AFP) - Les agents de sûreté de l'aéroport de Roissy, en grève depuis vendredi, ont reçu jeudi le soutien de Marie-Georges Buffet (PCF), Olivier Besancenot (NPA) et Nathalie Arthaud (LO).
Le mouvement de grève des agents de sécurité des aéroport est symbolique par tous ses aspects.Il s'agit avant tout d'un secteur qui a été "externalisé" par les pouvoirs publics au profit de sociétés privées qui bénéficient ainsi d'une rente de situation.
Face au projet de nouvel aéroport, le grand rassemblement du juillet à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, avait rassemblé 14 000 personnes, autour de débats sur les énergies, le climat, les terres agricoles et les services publics, donnant une dimension nationale à cette opposition.
Samedi 12 novembre, c’est à Paris que les opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont apporté la contestation. Cette manifestation était le point final de la tracto-vélo, organisée par la coordination des opposants1.

Pages

S'abonner à aviation