automobile

La grève de General Motors est entrée lundi 7 octobre 2019 dans une quatrième semaine.

« On parle même de 300 voitures endommagées ». Franciszek Gierot, dirigeant du syndicat Août 80, premier chez Fiat Auto Poland, commente le sabotage qui a eu lieu dans la nuit du 10 au 11 février.

Au mois de janvier 2011, ce sont les salariés de Nissan en Catalogne qui ont fait les frais d'un autre référendum chantage. Décidément Ghosn, le patron de Renault Nissan et Marchionne, le patron de Fiat s'échangent leurs "secrets" de maîtres chanteurs.

C'est un mouvement historique, dans une usine peu habituée aux mouvements de grève à l’usine PSA de Rennes La Janais.
La journée de grève générale du 28 janvier appelée en Italie par la FIOM et les COBAS a été un succès. Selon la FIOM, le pourcentage moyen de participation à la grève a été de 70% dans les secteurs et usines où un appel à la grève avait été lancé.
Ford a racheté son ex-usine de Blanquefort (Gironde) au 1er janvier 2011, contraint par l’échec avéré et lamentable du repreneur et sous la pression d’une mobilisation déterminée à annuler la fermeture du site (voir Tout est à nous ! n° 71).
Pendant que les frasques de Berlusconi et son lâchage par le pape dominent la scène médiatico-politique italienne, l’usine Fiat Mirafiori à Turin, symbole de l’industrie et du mouvement ouvrier italien, est le siège d’un traumatisme social et politique inquiétant.
FIOM28GENNAIO-CAR.pdf
« Les droits reposent avant tout sur des devoirs. Nous sommes habitués à exiger seulement des droits et nous ne nous souvenons jamais de nos devoirs. D'un point de vue éthique et moral, je crois que la hiérarchie entre ces deux concepts est importante.
C'est d'un cheveu, mais c'est finalement l'estomac qui a vaincu le coeur et le cerveau.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à automobile