automobile

Après le rachat d’Opel, la filiale européenne du constructeur automobile General Motors, en mars 2017, le patron de PSA Carlos Tavares n’aura attendu que quelques mois pour renier ses promesses de garantir l’emploi dans les usines allemandes d’Opel et d’y appliquer les accords collectifs déjà

Les ouvriers du concessionnaire Peugeot de Perpignan sont en grève reconductible depuis le 26 avril pour une augmentation de leurs salaires de 250 euros après la proposition ridicule de 0,8 % d’augmentation qui leur est faite par l’entreprise PSA au niveau national.
Les salariés de Ford Bordeaux (Gironde) ont réussi, grâce à deux années de mobilisation intense, à empêcher la fermeture de leur site et à maintenir jusqu’ici tous les emplois. Des camarades de la section CGT de l’usine font un bilan d’étape.

www.npa-auto-critique.org
Le 20 avril, PSA devrait annoncer au comité d'entreprise la fermeture du site de Melun-Sénart, employant 390 salariés.
Le véhicule électrique serait-il le remplaçant du véhicule à moteur à essence et l’industrie automobile aurait-elle trouvé dans cette solution technique le remède à sa crise ?
Depuis quelques semaines, des travailleurs prennent au mot le discours sur la sortie de la crise. C’est le cas dans l’automobile où les résultats officiels contredisent l’image d’année noire que les directions ont voulu donner pour 2009.
Malgré les annonces de pertes comptables de Peugeot et Renault, ces entreprises affichent des bénéfices nets très confortables en ces temps de crise.
Le patron de l’usine Eurostamp à Villers-la-Montagne en Meurthe et Moselle a l’art de se foutre du monde et par la même occasion des salariés de son entreprise.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à automobile