automobile

Entretien. Les discussions engagées entre Fiat et Renault en vue de leur fusion n’ont pas, à l’heure actuelle, abouti. Pause ou un arrêt définitif ?

L’incroyable affaire du faux espionnage chez Renault semble plus relever d’une aventure des Pieds Nickelés que des contradictions du système capitaliste dans un secteur confronté à une fuite en avant technologique pour la mise au point de la voiture de demain.

Cinq cent vingt anciens salariés de l'usine Continental de Clairoix (Oise), qui a fermé début 2010, ont démarré lundi 18 avril 2011 une procédure devant les prud'hommes pour contester leur licenciement.

Xavier Mathieu, l'un des animateurs de la lutte des Conti à Clairoix est poursuivi devant le tribunal coorectionnel pour avoir refusé de de se soumettre à un test de fichage ADN.
Nous sommes toujours en plein PSE (336 départs volontaires) que Ford a beaucoup de mal à finaliser. Voilà trois semaines que cela aurait dû être fait.
« On parle même de 300 voitures endommagées ». Franciszek Gierot, dirigeant du syndicat Août 80, premier chez Fiat Auto Poland, commente le sabotage qui a eu lieu dans la nuit du 10 au 11 février.

Au mois de janvier 2011, ce sont les salariés de Nissan en Catalogne qui ont fait les frais d'un autre référendum chantage. Décidément Ghosn, le patron de Renault Nissan et Marchionne, le patron de Fiat s'échangent leurs "secrets" de maîtres chanteurs.

C'est un mouvement historique, dans une usine peu habituée aux mouvements de grève à l’usine PSA de Rennes La Janais.
La journée de grève générale du 28 janvier appelée en Italie par la FIOM et les COBAS a été un succès. Selon la FIOM, le pourcentage moyen de participation à la grève a été de 70% dans les secteurs et usines où un appel à la grève avait été lancé.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à automobile