Manon Boltansky

Le comité NPA de Pantin (93), malgré les conditions sanitaires difficiles de la période, tenait à rendre un dernier hommage à notre camarade Émile Fabrol, décédé le 14 mai après une lutte féroce contre la maladie.

Le confinement est arrivé brutalement, après les errements du gouvernement, le maintien des élections municipales, Blanquer affirmant que les écoles ne fermeront jamais… Puis le confinement, accompagné des nouvelles règles de distanciation physique, a modifié profondément et de manière autoritair
Macron en a « la conviction » : avec le déconfinement, nous retrouverons des jours meilleurs et même les « jours heureux »... Une fois encore, de belles promesses qui n’engagent que ceux qui y croient... ou ont une autre conception du bonheur !
Lorena Quaranta était étudiante en médecine. Elle avait à peine 27 ans lorsqu’elle a été étranglée par son conjoint infirmer qui l’accusait de l’avoir contaminé au Covid-19.
L’actualité a été marquée par la « prise de conscience » timide, hypocrite tout autant que tardive, du soutien dont le pédocriminel Matzneff a bénéficié tout au long des années 1980 dans le petit cercle de l’intelligentsia littéraire parisienne mais également dans les médias.
Le terme de « culture » peut apparaître comme un terme un peu flou, regroupant des professions aussi variées que des danseurEs, des journalistes, des ébénistes d’art, des technicienEs, des bibliothécaires… Désormais uniEs dans la lutte, grâce à Macron et à sa contre-réforme des ret

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Manon Boltansky