Claudio Katz

Avec la présidence d’Alberto Fernandez commence le cinquième gouvernement péroniste de l’histoire argentine. On ne connaît pas encore quelle forme de justicialisme* sera adoptée sous cette mandature et les quatre précédentes offrent des pistes contradictoires.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Claudio Katz