Droit de vote pour les immigrés


Dans le programme du Parti Socialiste figurait un truc sympa. Un peu minimaliste à notre goût, mais, dans l'absolu, sympa.
Le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales, c'est, selon nous, un minimum. Quand on habite en France, qu'on travaille en France, qu'on cotise en France, qu'on paye ses impôts en France, le minimum doit être de choisir ses élus en France.

Dans le programme de François Hollande figurait ainsi le droit de vote (et donc le droit d'éligibilité) aux élections locales. De notre côté, on se bat pour le droit de vote à toutes les élections, mais on concède que ce serait déjà un progrès.
Cependant, depuis l'arrivée du PS au pouvoir, le gouvernement tergiverse, en utilisant différentes excuses, toutes moins crédibles les unes que les autres.

C'est pourquoi le NPA, avec 116 autres associations, partis et syndicats, participe à une campagne qui exige la tenue de cette promesse d'ici les élections municipales de 2014.

Vous aussi pouvez, comme presque 35 000 personnes à l'heure où nous écrivons l'article, signer l'appel et, vous aussi, vous joindre au mouvement pour exiger le droit de vote pour tous les résidents étrangers dès 2014.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.