Rencontre nationale des salariéEs du privé et du public


Les 25 et 26 janvier, environ 120 camarades et sympathisantEs du NPA se sont réunis à Saint-Denis à l’occasion de la rencontre nationale des salariéEs du privé et du public organisée par le NPA. Durant deux jours, au cours de séances en plénière et d’ateliers en nombre plus restreint, beaucoup de thèmes ont été abordés et de nombreuses expériences ont été partagées. Autour d’une question centrale : quelle intervention syndicale et politique, pour les militantEs anticapitalistes et révolutionnaires, sur les lieux de travail et dans les mobilisations des salariéEs ?

État du paysage syndical, « dialogue social », modification de la composition, de l’organisation et de la conscience du salariat : tous ces thèmes ont été évoqués et discutés, sur fond, bien évidemment, de mobilisation contre la « réforme » des retraites sauce Macron. L’occasion pour des militantEs aux trajectoires et aux expériences diverses, mais réunis autour de la volonté de construire un rapport de forces suffisant pour en finir avec le capitalisme, de prendre le temps de se « poser » avant de repartir à la bataille. Nous publions dans ce dossier certaines des introductions réalisées lors de ce week-end.  

L’incontournable intervention dans les entreprises du public et du privé

À la base de la nécessité d’être présentEs, d’intervenir, dans les entreprises, se trouve notre projet stratégique de renversement révolutionnaire du capitalisme avec, au centre, la grève générale qui bloque l’appareil de production, l’économie, et permet la prise en main par les salar

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.