Occitanie : succès du stage régional de formation anticapitaliste

Ce sont près de 70 militantEs anticapitalistes de la région Occitanie qui se sont retrouvés dans le Tarn les 23 et 24 juin derniers pour un stage de formation.

Des délégations de sept départements étaient présentes, rassemblant des camarades de toutes générations dans un cadre bucolique en bord de rivière à la périphérie du village médiéval de Burlats.

« Faut-il détester les médias ? »

Cette année, l’invité du stage de formation était notre camarade Julien Salingue, qui a animé deux débats. Le premier, intitulé « Faut-il détester les médias ? » a permis de faire le point sur la question des médias, mise au centre des discussions politiques, entre autres par la dénonciation du « parti médiatique » faite par Mélenchon, mais aussi par l’hostilité de plus en plus manifeste des secteurs mobilisés à l’égard des grands médias. Un sujet complexe dans lequel nous devons trouver une orientation équilibrée combinant, d’une part, critique de la mainmise des grands groupes capitalistes et de l’État sur les grands médias et rôle idéologique de ces derniers et, d’autre part, nécessité de défendre et renforcer la liberté de la presse, l’indispensable travail des journalistes et les conditions de travail de ces dernierEs.

Discussion autour du mouvement autonome

La seconde formation animée par Julien Salingue était, au sein de notre organisation, une première tentative de théorisation (réussie !) du mouvement autonome qui prend une place croissante, depuis plus d’une dizaine d’années, dans les mouvements sociaux. Au-delà de la caricature, un premier échange animé (dans le bon sens du terme) a eu lieu sur la caractérisation de cette mouvance, ses liens avec le mouvement ouvrier, sa dimension radicale qui nous interroge, mais également sur les impasses des courants qui la composent.

Une douzaine d’ateliers de formation ont également eu lieu, animés par des camarades de la région : un cycle sur Mai 68, sur les questions féministes, des ateliers sur l’Iran, les luttes antinucléaires, la Catalogne…

En bref, une échéance réussie du NPA, qui a permis de prendre un peu de recul après plusieurs mois de luttes et de mobilisations. Prochaine étape, l’université d’été fin août à Port-Leucate, où les militantEs de la région Occitanie seront bien présents !

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.