Hollande : Terminator de la justice fiscale

-A +A

Lors de sa conférence de presse du 7 septembre, François Hollande a annoncé une baisse des impôts. Certains petits contribuables en bénéficieront. Mais au-delà, ce qui est en œuvre, c’est une entreprise de démolition du seul élément de justice dans le système fiscal français : l’impôt progressif sur le revenu. Hollande est désormais rallié au projet fiscal de la droite et des libéraux : « Vive la TVA et les impôts indirects ! À bas l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les sociétés ! »

Certes, il n’y a pas d’illusion à se faire : il faut autre chose qu’une bonne fiscalité pour changer la société. Mais une fiscalité injuste contribue au renforcement des privilèges des puissants. La classe dominante n’est pas seulement à l’offensive sur le droit du travail, elle vise à remodeler le plus possible le système des impôts dans le sens de ses intérêts, et n’hésite pas non plus à frauder, assistée d’une armée de juristes et avec bien entendu la complicité des États...

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.