L’impunité nucléaire

-A +A
Écologie
arguments

Non contents de faire fi du respect des normes nucléaires pour la cuve de l’EPR, EDF et Areva désinforment et falsifient des documents en toute impunité. À l’usine du Creusot, plusieurs centaines de dossiers falsifiés concernent des composants essentiels des réacteurs de 2e génération, soit les 58 réacteurs du parc EDF. Car dans le monde nucléaire, les dirigeants bénéficient du « droit à l’erreur ». Le gouvernement Macron-Philippe met beaucoup de zèle à chasser les « fraudeurs aux prestations sociales », à radier les chômeurEs ou à pourchasser les sans-papiers. Mais il n’y aura aucune sanction contre les escrocs qui ont couvert toutes ces falsifications. Il devra donc assumer ses responsabilités face aux peuples de la planète s’il ose prendre le risque de mettre en service l’EPR avec des normes de sécurité dégradées, pouvant conduire à la catastrophe nucléaire.

 

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.