Bienvenue aux migrantEs !

-A +A

«Le climat évolue (...). Cela transparaît dans les mots employés dans les documents officiels et le débat public : ceux que l’on appelait simplement "migrants" deviennent de plus en plus souvent des "clandestins" ou des "irréguliers"... » Ces mots du rédacteur en chef adjoint du quotidien italien La Repubblica sont la parfaite illustration de la logique infernale – et meurtrière – à l’œuvre dans l’Europe forteresse. Après avoir dressé des frontières de barbelés, on les justifie, en flattant et exacerbant les peurs et les haines.

À l’opposé, ce que l’on a appelé la « crise des migrants » a aussi été l’occasion de formidables élans de solidarité dans différents pays de l’Union européenne. À l’occasion du 19 mars, marche contre le racisme, notre dossier revient sur des mobilisations exemplaires qui ne doivent pas rester sans lendemain, même et peut-être surtout quand soufflent les vents mauvais...

 

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.