Toulouse (31) : succès des 6 heures pour Kobané et le Kurdistan

Samedi 28 février, plus de 500 personnes ont participé aux 6 heures pour le Kurdistan. Cette initiative était organisée par le collectif de solidarité avec le peuple Kurde (CSPK) qui regroupe des organisations kurdes et des organisations « françaises » (dont le NPA).

Les 6 heures ont commencé par deux forums : « Histoire du Kurdistan » et « Actualité du Rojava » animés par Clémence (NPA), Richard (CGT) et Sylvie Jan (PCF). S’en est suivi un meeting avec des prises de parole des organisations du collectif, de Suleymane Güneley (HDP) et de Farouk (PKK). Les différents intervenants ont pu expliquer le bras de fer engagé entre la résistance kurde et le gouvernement turc, et la résistance héroïque des combattantEs de Kobané contre Daesh.

Au côté d’autres intervenants, notre camarade Olivier Besancenot a fait une prise de parole très applaudie pour, entre autres, rappeler la responsabilité du gouvernement français face à l’isolement de la résistance kurde, exiger la sortie du PKK de la liste des organisations terroristes et la vérité et la justice pour les 3 militantes kurdes assassinées à Paris en 2013. Il a également salué le combat des militants kurdes, combat face auquel « nous nous sentons tout petits » et qui nous donne des responsabilités.


L’heure est maintenant à la reconstruction de Kobané et à la solidarité internationale. Une délégation toulousaine unitaire partira au Kurdistan dans les semaines qui viennent pour porter cette nécessité.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.