Tarbes (65) : 200 personnes rassemblées

Lors des deux dernières semaines de janvier avaient lieu la Quinzaine des migrants organisée par RESF 65 à laquelle ont participé des centaines de personnes sur le département. Elle se concluait le samedi 30 janvier. C’est pourquoi la LDH a attendu pour proposer une réunion unitaire de création d’un collectif contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité et de préparation d’un rassemblement. Elle s’est adressée à l’ensemble des signataires du texte « Nous ne céderons pas » et aux partis de gauche (FDG, EELV, NPA) qui ont tous répondu présents. Ainsi eut lieu un rassemblement de 200 personnes vendredi 5 février, une réussite pour une initiative organisée en trois jours...

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.