Lille (59) : « Contre la guerre et l’état d’urgence, décrétons l’état d’urgence sociale »

C’est l’appel lancé en novembre 2015 pour un collectif contre la guerre et l’état d’urgence de Lille et d’ailleurs soutenu par des organisations associatives, syndicales et politique. Une rencontre a eu lieu samedi 6 février à la bourse du travail : salle comble. Avant les concerts le soir, plus de 250 personnes ’étaient présentes aux différents débats : S’opposer à la guerre ici et là-bas... Un représentant du Conseil démocratique kurde en France s’est félicité que les Kurdes soient devenus « acteurs et non plus facteur s» de la politique régionale. Aref, activiste des révoltes syriennes lors du printemps arabe, a insisté sur les responsabilités impérialistes dans la montée de Daesh et le maintien de Bachar el-Assad. État d’urgence, le comprendre et le combattre... Joël Domenjoud, militant écologiste assigné à résidence, et son avocate, ont mis en évidence « des situations d’arbitraire kafkaïen ». Des participantEs ont souligné le besoin de luttes coordonnées. Classes et quartiers populaires : quelles perspectives d’émancipation ? Après l’intervention d’un sociologue et d’un éducateur, plusieurs échanges sur comment reconstruire des luttes à partir et dans les quartiers populaires. L’occasion de croiser des expériences militantes, des points de vue, la volonté d’agir et de (re)créer des liens. Un bon début pour le collectif. Rendez-vous est donné rapidement pour donner une suite. 

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.