Une fête très réussie à Rouen

Samedi 18 mai a eu lieu la fête annuelle du NPA Rouen, dans une salle municipale à St Etienne-du-Rouvray, commune où des camarades sont élus municipaux depuis 2014. Philippe Poutou était présent, sa venue était attendue avec impatience, puisque l’an dernier il avait dû annuler au dernier moment en raison d’une initiative des salariéEs de Ford.

Notre initiative a été un succès, puisque 230 personnes sont venues et nous avons servi 180 repas confectionnés par les différents comités. C’est bien plus de monde que l’an dernier et la participation à la prise de parole de Philippe a également été forte.

Ce n’est donc pas seulement le moment festif que les participantEs sont venu partager, mais aussi le moment politique. Il s’agissait de sympathisants habituels et d’un certain nombre de personnes que nous ne connaissions pas encore. Notre audience est le fruit de notre participation au mouvement des Gilets jaunes et de bonnes relations de manière générale avec le militant militant et combatif de l’agglomération.

Le débat principal avait pour thème : « urgence climatique, justice sociale, c’est le système qu’il faut changer », il y avait 6 intervenantEs : Christine Poupin, Philippe Poutou, des militantEs de l’éducation nationale, de l’Hôpital Psy du Rouvray et deux représentants des Gilets Jaunes du rond-point des Vaches. Les interventions et le débat ont été riches et ont permis d’exprimer à la fois de manière commune la nécessité de changer la société mais aussi les nuances voire les divergences entre nous et les intervenants Gilets Jaunes par rapport à la construction d’un parti révolutionnaire. 

L’intervention de Philippe a permis de donner les grandes lignes du positionnement politique du NPA dans la situation et a également informé de notre appel au vote pour LO aux européennes. 

Plusieurs organisations ont tenu une table : GR, AL, LO, Ras Le Front, Dal, les amis de l’Humanité, l’Association de défense des victimes de l’amiante. Nous avions une présence de la librairie La Brèche, mais aussi de livres d’occasion. La soirée s’est terminée par un concert reggae avec le groupe Kinkeliba, qui a contribué à la très bonne ambiance, jusqu’à minuit bien tassé.

Correspondante

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.