Toulouse : fête anticapitaliste

La fête anticapitaliste à Toulouse s’est déroulée samedi 19 mai sous les auspices des 50 ans de Mai 68, avec plus de 300 entrées sur la journée. Les débats sur la grève générale de Mai 68 ont été riches, autour de projections de courts-métrages dans un premier temps, puis lors d’une table ronde avec Alain Krivine, Ludivine Bantigny et des intervenantEs toulousainEs qui ont participé à Mai 68 ou qui ont étudié cette période dans la ville rose.

Un meeting sur les luttes sociales a permis de donner la parole à celles et ceux qui luttent en ce printemps 2018 contre le gouvernement Macron : étudiant, cheminot, hospitalière, militante de la lutte à Notre-Dame-des-Landes se sont succédé à la tribune.

Côté culture, la compagnie « Sans la nommer » nous a présenté son spectacle Maothologie, histoire émouvante d’une enfant d’établi qui redécouvre l’expérience de son père et de ses 3 années passées à l’usine, qui sera également joué lors de la fête du NPA région parisienne le 9 juin prochain. Enfin, Mymytchell et Tiwiza ont animé le concert qui est venu clôturer une journée réussie.

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.