Tarbes (65) Philippe Poutou a la patate

Vendredi 23 juin, une trentaine de personnes (dont des membres du PCF, de FI, de LO, et bien entendu du NPA) sont venues débattre avec Philippe Poutou. La réunion a commencé par une intervention du collectif de soutien a Georges Ibrahim Abdallah, prisonnier politique libanais détenu depuis 34 ans (ces dernières années à la centrale de Lannemezan, en Hautes-Pyrénées). Puis Philippe a présenté notre analyse de la situation politique et sociale, après la longue période électorale que nous venons de vivre se soldant par la mise en place du gouvernement Macron-Philippe.

Le débat a abordé différents aspects de la situation : la riposte à organiser, l’illégitimité du gouvernement pour imposer ses attaques, notre « utopisme » face à l’irréalisme du capitalisme. Un militant CGT/PCF/France insoumise a insisté sur la nécessité de construire le Front social. Une militante de la Ligue des droits de l’homme a sévèrement critiqué le contenu de la campagne électorale (pas la nôtre) qui a éludé tout contenu politique. D’autres sujets furent abordés : la Guyane, la question des vaccins que la ministre de la Santé (ex membre de la direction d’un laboratoire…) veut imposer...

Pour lutter contre la démoralisation, la « pêche » de Philippe a fait un bien fou à tout le monde.

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.