Souscription du NPA : une seule bonne raison de donner !

-A +A
Politique
agir

Comme chaque année, jouons un peu. Cherchez bien... elle doit être là, et vous avec !

Allons-y. Une bonne ordonnance, c’est celle qui guérit, pas celle qui tue ? Vous êtes persuadés que la crise ouverte en 2007-2008 va rebondir et que la « reprise » est en trompe-l’œil ? Vous n’avez pas donné une voix de plus à Marine le Pen au second tour de l’élection présidentielle ? Et vous pensez que son accession au Château ne relève plus de la science-fiction ?

Pour vous, l’état d’urgence est social, démocratique et climatique ? Vous pensez que la véritable saleté n’est pas celle, salvatrice et édifiante, produite par la grève victorieuse des salariéEs du nettoyage de la société Onet, mais la manière dont ils et elles sont traités comme tant d’autres travailleurEs ? Vous considérez que le véritable désordre n’est pas produit par les zadistes de NDDL mais par les ravages écologiques, le gaspillage économique et l’inutilité sociale du projet de nouvel aéroport ?

Vous refusez également toutes les grand-messes sportives qui sont elles aussi de grands projets, abrutissants et malsains pour le cœur et l’esprit, prédateurs de la richesse collective, asservisseurs des travailleurEs comme sur les chantiers des stades au Qatar, objets d’opérations politiques et idéologiques d’ampleur ? Vous êtes exaspérés par le matraquage idéologique autour du sport, des exploits et records, et vous êtes persuadés que les véritables héros et héroïnes sont ailleurs, ou peut-être qu’il n’en existe aucun ?

Bachar el-Assad, Daech, Erdogan, pétromonarchies, Iran, Égypte : vous pensez que la France participe avec tous ces affreux au chaos du Moyen-Orient ? Le simple fait de voir des militaires et des policiers partout ne vous rassure pas, tout au contraire ?

Plus profondément, vous êtes exaspérés et vous vous sentez humiliés par cette « culture de la sécurité » qui consiste à être systématiquement et inutilement fouillés à l’entrée d’innombrables bâtiments et commerces, afin de nous habituer au harcèlement policier et nous faire intérioriser une dépossession de l’espace public pour toutes nos luttes et même notre vie quotidienne ?

Vous pensez que les exploitéEs et les oppriméEs sont aujourd’hui dépourvus d’une représentation politique conséquente ? LuxLeaks, SwissLeaks, Panama Papers, Paradise Papers... et on nous dit qu’il faut « faire des efforts » ?! Vous rejetez le social-chauvinisme et l’égocentrisme de Mélenchon, mais vous pensez qu’il faut s’adresser à ses électeurEs et ses militantEs ?

L’esclaffe grotesque le dispute chez vous à l’effroi devant l’infâme bouffon Donald Trump, et tout ce qu’il charrie de sociopathie, de vulgarité, de brutalité, et d’arrogance de classe ? De la Grèce à la Catalogne en passant par le Brexit et le sort réservé aux migrantEs, vous pensez que l’Europe bourgeoise est condamnée, et qu’il vaudra mieux la remplacer par des États socialistes d’Europe que par une meute d’États poutiniens ?

Vous pensez que l’islamophobie pourrait être au présent ce que l’antisémitisme fut à certaines heures du 20e siècle ? Vous ne pleurez pas seulement les mortEs quand ils et elles sont français, ou à tout le moins « occidentaux » ? 

Parce que les sans-papiers ont raison : y’en a marre, y’en a marre, y’en a marre... Dans toutes ces raisons, si vous n’en trouviez qu’une, c’est la bonne pour donner au NPA !

 

La souscription permet une déduction fiscale des deux tiers du montant versé :

Vous donnez 3 €, le parti en reçoit 3, l’État vous en reverse 2 !

Moyennant un peu de patience avant le remboursement :

Vous pouvez donc multiplier votre don par 3

don en ligne :

https://souscription.npa2009.Org

Adresse pour envoyer vos chèques :

Npa souscription – 2, rue Richard-Lenoir – 93100 Montreuil

Ordre pour vos chèques :

Npa souscription

Limite de datation et d’envoi :

Avant le 31 décembre à minuit

Si votre adresse n’est pas celle mentionnée sur le chèque :

Precisez-le pour que le reçu fiscal arrive à bon port

Si deux noms apparaissent sur le chèque :

Précisez à qui imputer le don

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.