Présentation de l’université d’été 2018

SOUS LA PLAGE, LES PAVÉS...

Cinquante ans après Mai 68, quoi de mieux que le retour des mobilisations sur le devant de la scène. Moins d’un an après son arrivée au pouvoir, Macron se confronte à la colère du monde du travail et de la jeunesse contre ses projets de régression sociale à la SNCF ou dans l’enseignement supérieur. Défaire les résistances est la priorité de ce gouvernement, infliger des défaites à tous les mouvements sociaux, à toutes les luttes, en usant de la répression la plus brutale, comme le montre la politique de la matraque à Notre-Dame-des-Landes ou dans les universités...

Mais avec le réchauffement du climat social, nous reprenons goût à la contestation, non seulement pour défendre nos services publics, nos droits, pour la « convergence des luttes », mais aussi pour changer le monde. Est-on condamné à vivre dans une société inégalitaire et antidémocratique dirigée par une élite au service des plus riches ?
Cette dixième édition de l’université d’été du NPA arrive toujours à point nommé fin août pour préparer la rentrée politique et sociale. Meeting de rentrée du NPA, rencontres internationales, invité.e.s, éclairages historiques et anniversaires (Mai 68 bien sûr mais aussi le bicentenaire de la naissance de Karl Marx), formations et débats d’actualité...

C’est un lieu d’échanges entre sympathisant.e.s et militant.e.s du NPA, mais aussi un espace de rencontres avec des militant.e.s du mouvement social ou d’autres courants politiques de la gauche radicale (d’ici et d’ailleurs...), ainsi qu’avec des intellectuel.e.s et des spécialistes. Le tout bien évidemment dans une ambiance conviviale et ensoleillée, sous la tonnelle, au bord de la piscine ou à la plage...

COMMENT ÇA MARCHE?

Tous les jours, le matin de 9h à 12h et l’après-midi de 14h à 17h, plusieurs cycles et ateliers se déroulent simultanément. Faites votre choix ! Le créneau 17h – 19h est libre pour permettre les balades, les derniers bains de mer de l’été ou discuter tranquillement sur la terrasse... Dans la soirée, on se détend : cinéma, musique, bar, théâtre, discothèque et même quelques débats supplémentaires autour de nos invité.e.s.

Dans un village-vacances agréable et confortable, nous sommes en pension complète, c’est-à-dire logé.e.s en bungalow, nourri.e.s en restauration collective, les enfants pris en charge, ce qui permet d’en faire un vrai moment de vacances pour soi et sa famille.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.