Poitiers : une fête sur Mai 68… sous l’orage !

Alors qu’un millier de personnes se sont rassemblées et ont défilé, dès 12 heures, samedi 26 mai dans les rues de la capitale poitevine pour la marée populaire, le NPA organisait à partir de 15 h 30, sa fête anticapitaliste, comme tous les ans au mois de mai. Organiser les deux initiatives n’était pas aisé, mais nous avons quand même tenté le coup.

Au programme de la fête, nous proposions de visionner le documentaire réalisé par le NPA, « Mai 68 : tout changer ». Celui-ci fut très apprécié des personnes présentes (malheureusement moins nombreuses qu’espéré, la manif n’étant pas encore terminée).

Dans la foulée du documentaire, Pierre Rousset est revenu sur les événements de Mai 68, en nous parlant de la situation politique globale, du gaullisme (et sa société autoritaire, réactionnaire), du rôle des femmes dans la lutte et des enjeux féministes, mais aussi de ce qui se passait au même moment un peu partout dans le monde, en particulier au Vietnam, en Europe de l’Est et aux États-Unis.

Après l’intervention de Pierre, Rémi est lui revenu sur la mobilisation sociale actuelle, dans les lycées. Le débat avait pour but de faire une lecture de 68 qui nous permette de reconstruire un mouvement de ce type aujourd’hui. Néanmoins, un orage violent était en train de s’abattre sur Poitiers, et beaucoup n’ont pas fait le déplacement jusqu’à la fête… 

Heureusement, le temps s’est légèrement calmé par la suite, et nous avons pu prendre un bon apéro, allumer le barbecue et voir de nouvelles têtes arriver pour le concert de Diane et Félix Blanchard. Au final, une cinquantaine de personnes sont passées à notre fête, ce qui est peu… mais les éléments, naturels (orage et grêle) et politiques (marée populaire), n’étaient pas nécessairement réunis pour faire mieux. On se rattrapera l’année prochaine !

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.