Poitiers (86) : La fête du NPA, plus que l’année dernière, moins que l’année prochaine !

La 4e fête du NPA de Poitiers s’est tenue vendredi 20 mai au soir. Plus de 80 personnes sont passées visionner le documentaire sur Marinaleda, ou écouter Miguel Segui de Podemos-Paris, débattre, boire un verre et manger un morceau, danser et chanter avec le groupe L’où l’blond ?.

Après le visionnage de l’expérience andalouse de Marinaleda, Miguel Segui a rappelé le processus de construction de Podemos, les liens entre luttes sociales (mouvement des Indignés, mareas, etc.) et construction politique. Puis un débat a eu lieu, avec de multiples questions : comment prendre le pouvoir ? Quelles seraient les premières mesures prises par Podemos ? Comment lutter contre l’institutionnalisation ? Comment appréhender le rapport à la violence ? Pour ou contre le tirage au sort, ou pour le contrôle démocratique des éluEs ? Comment faire émerger des mouvements populaires qui remettent en cause le capitalisme ? Indignés et Nuit debout, c’est pareil ? Faut-il construire par en bas, via la lutte ? Ou par en haut, par l’unité des appareils ? Quel programme mettre en avant ? Faut-il gagner les élections ou faire la révolution ? Les deux ?

Les militantEs du NPA sont très heureux de cette soirée qui participe à sa manière à renforcer le mouvement social et les idées anticapitalistes.

L’essentiel de la soirée (vidéos et photos) sur
www.npa86.org

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.