Pantin (93) : Carton plein pour la réunion publique avec Ugo Palheta

Nous étions une trentaine à nous retrouver dans une très bonne ambiance au bar « Chez Agnès », à la soirée de débat et de rencontre avec Ugo Palheta pour discuter de son dernier livre la Possibilité du fascisme.

Une discussion à bâtons rompus s’est rapidement engagée à travers laquelle nous avons essayé de comprendre la montée des mouvements réactionnaires et leur caractérisation à l’échelle internationale.

Dans cette période de crise économique globale, mais également de crise politique qu’Ugo Palheta décrit comme une « crise d’hégémonie du capitalisme » (une remise en cause du système, mais aussi des partis traditionnels, du mouvement ouvrier et de ses organisations), faut-il se préparer au risque du fascisme ? Et que faire ? Quelles tâches pour les révolutionnaires ? Il nous faut lutter contre la montée de ces mouvements, mais également prendre la mesure des avancées des idées réactionnaires traditionnellement portées par les extrêmes droites. Même au sein d’une large partie des partis de gauche traditionnels, la question du racisme et des migrants a connu des reculs sans précédents sur ces 30 dernières années.

La réflexion est importante, mais elle doit s’accompagner de l’action ! Nous nous sommes donc donné rendez-vous très rapidement dans la rue, dans les prochaines échéances de mobilisation à venir, à commencer par la manifestation du samedi 24 novembre contre les violences faites aux femmes.

Correspondante

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.