Louviers : un 11 novembre antimilitariste

-A +A
Politique
agir

Cette année a de nouveau été l’occasion de dénoncer les guerres qui profitent à l’industrie et aux marchands d’armes, aux requins de la finance, aux rebâtisseurs, aux chefs d’État discrédités qui se posent en chefs de guerre ou défenseurs des droits de l’homme, alors qu’ils déroulent le tapis rouge aux dictateurs (Poutine, Sissi…) et refusent d’aider les opposants syriens à se libérer du massacreur Assad. Avec le PCF local et la Libre Pensée, nous avons rassemblé les habituéEs et attiré des passantEs, pour entonner des chants antimilitaristes. Rebaptiser la rue du boucher Foch du nom de Pierre Brizon, député socialiste opposé aux crédits de guerre en 1916, est un plaisir partagé et renouvelé chaque année. 

 

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.