Les nôtres : Gabriel Lévy (1956-2017)

-A +A
Politique
agir

C’est avec beaucoup de peine que nous avons appris le décès de Gabriel Lévy. Il a été enterré le 7 juillet dernier au cimetière de Munich.

Il avait commencé à militer très jeune à la LCR au lycée Beauregard, à Nancy. Après son baccalauréat, il décide de s’installer à Munich où il poursuit des études de psychologie, tout en travaillant dans diverses entreprises de la ville. Parallèlement, il milite au GIM, puis au RSB (sections allemandes de la IVe Internationale) durant une dizaine d’années. 

Il participe ensuite à un groupe d’amitié judéo-palestinien. Il soutient également une association de Kabyles d’Algérie, le DKF. Il souhaitait avec eux voir le peuple amazigh ériger un État laïc, démocratique et socialiste en Algérie. Il contribue à la popularisation de la question kabyle au sein de la gauche allemande et à son introduction dans les débats du Bundestag, le Parlement fédéral allemand. Il était en outre très attaché au droit des Kurdes à leur autodétermination. 

Outre la politique, il avait des centres d’intérêts variés : l’histoire, la musique classique, la littérature. Il s’adonnait également à la peinture. 

Adieu camarade, nous ne t’oublierons pas.

Ses frères, ses amiEs, ses camarades