Le Mans (72) : Olivier Besancenot en soutien

Vendredi 21 avril, devant une assemblée jeune de près de 150 personnes, trois camarades lycéennes sont d’abord intervenues pour rappeler les enjeux du scrutin pour une jeunesse toujours plus précarisée et toujours moins représentée. Ensuite, deux camarades guyanais du MDES sont venus témoigner de la lutte exemplaire qui leur a permis d’obtenir un plan de trois milliards d’euros. Enfin, Olivier a conclu le meeting en présentant le programme du NPA pour ces présidentielles. Insistant sur l’aspect économique, notamment la mise en place d’un monopole public bancaire, il a rappelé que les seules réformes « utiles » seraient celles qui permettraient de remettre en cause le pouvoir des capitalistes... et qu’il faudrait que la rue soit présente pour leur imposer !

Le débat qui a suivi s’est notamment porté sur l’unité à gauche de la gauche et le « vote utile » Mélenchon. Olivier a mis en avant que rien ne pourrait se faire par accord de personne à personne, d’appareil à appareil, mais de bas en haut, porté par un mouvement social, sans se limiter aux seuls politicienEs professionnels. Tout le sens de la candidature de Philippe.

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.