Forum social brestois : à renouveler et approfondir

-A +A
Politique
agir

Les 2 et 3 février à Brest, environ 250 personnes ont participé au Forum social brestois. CGT Educ’action, CNT, ATTAC, TAF, PCF, France Insoumise, NPA et Front social 29 ont organisé des rencontres autour des luttes sociales, des stratégies pour les rendre victorieuses et d’une réflexion sur le projet de société.

Nombreux ateliers

La projection du film Acharnement, poursuivis pour l’exemple et l’atelier « Répression dans les luttes, état d’urgence » ont permis d’évoquer les formes actuelles de résistance et même d’y participer. Des parallèles ont été tissés entre l’origine coloniale de l’état d’urgence et la militarisation des pratiques policières, qui s’est étendue des quartiers populaires à l’ensemble du mouvement social. Un autre atelier « Front populaire, mai 68 : à quand la prochaine ? » a été riche en références historiques pour penser l’action aujourd’hui. Les ateliers « Lutter hier et aujourd’hui » et « Repenser le travail » ont quant à eux fourni des éléments sur le sens du combat social et les outils à disposition. À propos de la construction d’une identité collective de classe, la conférence gesticulée « Une autre histoire des classes sociales » a également apporté beaucoup. Enfin, les participantEs, aux stratégies parfois très différentes, ont pu continuer d’échanger et de comprendre leurs différentes approches dans un cadre convivial, autour d’une cantine populaire et avec les concerts de Brin d’zinc, Brèche et les Derniers Trappeurs qui ont transmis leur feu pour alimenter celui des luttes sociales.

Serge Rogel

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.