Côtes-d’Armor : Fête du comité NPA Gwengamp Lannuon Bear

Le comité organisait sa première fête locale ce samedi 30 septembre au Dibar, un lieu associatif proche de Guingamp. 36 adhérentEs, sympathisantEs et invitéEs y ont participé, ce qui était sensiblement l’objectif prévu.

Nous avions choisi la formule de réunion sur invitation, en ne lui donnant aucun caractère public, pour pouvoir créer et resserrer le lien autour de notre comité et favoriser ainsi une socialisation qui devient un enjeu dans le contexte de recul général du mouvement ouvrier.

Politique et convivialité 

La partie politique de la soirée s’est déroulée autour d’une intervention de Coline, du collectif inspection du travail d’Île-de-France, sur les ordonnances. Coline a avec efficacité et conviction rempli son rôle en analysant la loi travail et la nécessaire riposte de notre classe. Un débat s’en est suivi avec la salle.

Nous avions prévu la diffusion d’un film sur la grève du Joint Français à Saint-Brieuc en 1972, mais les discussions dans la salle autour d’un apéro ont raccourci la séquence initiale.

Petit clin d’oeil involontaire à la situation de ce week-end dans l’État espagnol avec le référendum en Catalogne, nous avons terminé la soirée autour d’une paëlla concoctée par une équipe de volontaires.

Consolidation militante

Fait notable : l’association des « Amis de la commune de Paris » du Trégor Argoat a tenu un stand, suite à notre prise de contact de juin dernier.

Un moment de détente qui a suivi un premier semestre électoral dense pour notre comité. Et un encouragement à développer une politique de consolidation militante articulée autour de la visibilité de notre positionnement et de notre activité politiques, sans concession dans la lutte contre le capital, mais ouverte vers le mouvement ouvrier et social.

Et quelque part une réponse concrète à la proposition de Philippe Poutou et du NPA de continuer nos réunions publiques hors des périodes électorales.

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.