Clermont-Ferrand (63) : Valls bien accueilli...

-A +A
Politique
agir

Vendredi 16 septembre 2016 , le Premier ministre Manuel Valls est venue inaugurer en grande pompe le tout nouveau centre de recherche et d’innovation de Michelin à Ladoux. À l’appel de la CGT, un comité d’accueil lui a été réservé comme il se doit : 300 à 500 personnes y ont participé, pour une grande majorité des salariés des ACC et de Michelin. Étaient aussi présents des militants de FO, de Solidaires, de l’Unef, du NPA, LO, PCF (avec des élus), Nuit debout… pour exiger l’abrogation de la loi travail, l’arrêt des cadeaux faits au grand groupes industriels et pour empêcher les suppressions d’emplois.

Les salariés Michelin ont distribué un tract pour dénoncer les restructurations dans leur entreprise où plus de 500 postes risquent de disparaître d’ici 2018, cela alors que Michelin a obtenu 67,2 millions d’aide de la part de l’État et s’est vu accordé la suppression par la municipalité et l’intercommunalité de la taxe foncière sur le centre de recherche de près de 1 million d’euros.

Des banderoles aux revendications explicites : « Le 49.3 pour sauver nos entreprises, pas pour enterrer la démocratie », « ACC/Alstom, même combat ! », « Valls, Macron, El Khomri, collabos du capital » et « Pour les salaires, contre la casse de l’emploi, reconnaissance de la pénibilité ».

Et les forces de police, déployées en nombre pour l’occasion, n’ont pas réduit la détermination des militantEs à se faire entendre auprès de Valls et de ce gouvernement.

Pour le NPA, il est important de continuer le combat tous ensemble afin de construire et faire converger toutes les luttes sociales, antiraciste, écologiques «contre les projets inutiles » contre la répression et la violence policière.

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.