Alain Krivine de Saint-Denis à Plougonver (22)

Est-ce un clin d’œil aux « longues marches » initiées par les Maoïstes après Mai 68 ? En tout cas Alain s’est déplacé en pleine zone rurale, à Plougonver, à dix kilomètres de Guingamp, pour y porter l’esprit de Mai.

Devant une cinquantaine de participantEs, il a engagé la discussion sur « le plus grand mouvement populaire » que notre pays ait connu, et sur les raisons d’avoir été et d’être anticapitaliste. 

Les participantEs, en grande majorité issus du mouvement syndical et associatif, ont partagé idées, convictions et contradictions avec un militant qui ne dit pas à longueur de réunion « J’ai la solution à tout et je vous la délivre ».

Nous avions sur place des ventes de livres de la librairie La Brèche, un coin livres d’occasion tenu par une militante libertaire et, cerise sur le gâteau, la présence d’un stand de l’institut d’histoire sociale (IHS) de la CGT des Côtes-d’Armor (avec un opus spécial Mai 68 en Bretagne que nous vous recommandons).

La journée s’est terminée par un repas convivial : jambon à l’os, spécialité de notre militant cuisinier local. 

Avant de partir, Alain a eu une réflexion qui nous a fait chaud au cœur : « Que c’est vert votre pays ». Bienvenue aux camarades du 93 !

Correspondant

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.