22 mars 2018 à Nîmes : actualité de mai 68 

Lorsque nous avons décidé de tenir ce meeting un peu tardivement, notre intention était de surfer sur le 22 mars 2018 pour rappeler celui de 1968. Bien sûr, point de commémoration, réservée pour les morts, mais un rappel des faits pour aider à développer au présent la nécessité d’un autre « émoi de mai ».

Pas moins de 12 000 tracts ont été distribués dont 2 500 au cours de la manifestation de l’après-midi. Succès très mitigé au regard de la participation du soir (et de l’investissement militant) : 30 personnes seulement, ce qui nous a un peu déçus. Les temps sont durs, mais après tout, à d’autres moments, « la France s’ennuyait », alors il faut y croire, non ?

Le meeting s’est très bien déroulé, avec une présentation d’un camarade d’Alès, Marcel Brun, étudiant à Montpellier en 1968. Ce militant de toujours nous a livré un témoignage capital au sujet de ce joli mois de mai, tel qu’il l’a vécu au quotidien, encore étonné par l’enthousiasme et le dynamisme de cette foule transfigurée qui, quelques jours plus tôt encore, vivait le lot commun de la banalité et de la dureté de ces temps gaulliens. Marcel nous a parfaitement fait partager ce « moyen âge » d’alors, que nous avions du mal à imaginer !

Nous avons également écouté le témoignage de Janie Arnéguy, du mouvement Ensemble !, étudiante à Nanterre en 1968. Nous avons en outre particulièrement apprécié la présence et la vitalité de nombreux militantEs de La France insoumise qui avaient voté en réunion le principe de la participation à notre initiative. Ils ont installé une table de presse à côté de la nôtre, où le livre de Ludivine Bantigny figurait en bonne place.

Le débat qui a suivi, avec de nombreuses interventions de jeunes, a été d’un excellent niveau : un climat qui nous permet d’entrevoir de belles perspectives d’actions pour le mai qui arrive.

Nous comptons d’ailleurs proposer rapidement, sur Nîmes, un autre meeting coorganisé par plusieurs organisations qui en ressentiraient le besoin : le PC, la FI, Ensemble, AL, le NPA bien sûr, d’autres... À noter qu’Alain Krivine sera présent à Montpellier le 18 juin prochain pour un meeting… à propos de mai 68 bien sûr.

Correspondant

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.