Notre presse : répondre à une vraie demande

Pour des millions de personnes le système capitaliste et ses crises rendent la vie toujours plus insupportable mais face à la dérive sociale-libérale des partis de « gauche » et à la montée des extrêmes droites, comment inverser la vapeur ? Comment organiser la résistance ? Quelle type d’alternative construire ? Dans les pages de notre hebdomadaire et de notre revue mensuelle, ainsi que sur notre site, nous essayons d’y répondre...

Chaque semaine, chaque mois, nous développons des analyses de la situation nationale et internationale que l’on ne trouve pas ailleurs, nous rendons compte des résistances, des luttes, des mobilisations, que les grands médias passent souvent sous silence ou déforment, et nous cherchons à tracer des perspectives non seulement pour résister au quotidien mais aussi pour en finir définitivement avec les horreurs de cette société.
Sans prétendre avoir réponse à tout, nous avons néanmoins la faiblesse de penser que de plus en plus de gens autour de nous pourraient être intéressés, voire convaincus, par ce que nous avons à dire et à proposer. C’est pourquoi nous lançons une campagne nationale de diffusion, afin de faire connaître l’ensemble de notre presse à davantage de personnes, en particulier à toutes celles et ceux (et ils sont nombreux-ses !) que la situation pousse à s’interroger.

S’abonner, pourquoi ?
Si vous avez d’acheter un numéro du journal et qu’il vous a plu – et plus encore si vous l’achetez régulièrement –, vous pouvez profiter de notre promotion d’essai de trois mois d’abonnement à l’hebdomadaire pour seulement 10 euros. Ainsi vous recevrez chaque semaine à domicile un exemplaire du journal et le premier mois, un numéro de notre revue mensuelle afin de la découvrir.
Nous ne possédons pas les millions d’euros des grands groupes de presse. Nos articles sont rédigés par les militantEs du NPA et pour l’international, souvent par des correspondantEs d’organisations politiques anticapitalistes. Si nous arrivons à vivre, à imprimer nos publications et à les envoyer à travers le pays, c’est grâce à l’argent des ventes, des abonnements, et au soutien financier du NPA, de ses militantEs, et de ses sympathisantEs. S’abonner – pour trois mois, et encore mieux avec un abonnement par prélèvement bancaire –, outre un accès régulier aux informations et aux analyses du NPA, c’est le moyen de soutenir notre presse, de nous aider à l’améliorer et à pouvoir la diffuser plus largement.

Contribuer et faire connaître
Nous n’avons pas les millions d’euros des grands médias, disions-nous, mais nous avons une autre richesse : les talents, l’énergie et les expériences de nos militantEs, mais aussi de nos sympathisantEs et lecteurEs. Si vous avez connaissance, directement ou indirectement, d’une lutte locale, d’un scandale que vous voulez dénoncer, ou si vous avez un point de vue à exprimer sur un de nos articles, n’hésitez pas à nous contacter, par courrier, mail ou téléphone, pour qu’on puisse en faire part.
Enfin, si vous appréciez notre presse, n’hésitez pas à la faire connaître autour de vous. Une fois que avez lu le journal, pourquoi ne pas le passer à unE collègue, à unE amiE ou encore mieux, profiter de l’offre spéciale à 10 euros pour faire un cadeau…

Améliorer encore
Depuis le lancement de l’Anticapitaliste, nous cherchons constamment à améliorer la qualité de notre presse. Avec le lancement de la nouvelle formule de l’hebdomadaire, nous avons introduit de nouvelles rubriques, tout en essayant de donner une plus grande place aux expériences et activités des comités du NPA. La revue continue à développer des analyses plus complètes, en particulier à travers ses dossiers. Enfin, avec une fréquentation en hausse, notre site figure parmi les plus riches des organisations de la gauche radicale, grâce notamment aux articles du journal mais aussi de la revue, mais pas seulement.
Il reste néanmoins beaucoup à faire. Nous souhaiterions disposer d’un système de presse et de communication encore plus riche, plus réactif, plus en phase avec les mouvements, et plus accessible. Cela passera forcément par un développement de la diffusion, par des ventes militantes mais aussi grâce à un socle important d’abonnéEs, garant, entre autres, d’un avenir financier plus solide.
Face à un système de plus en plus barbare, nous sommes convaincuEs non seulement qu’il est primordial de faire connaître nos idées, mais qu’il existe pour elles une « demande » potentiellement importante. Aidez-nous à y répondre.

Ross Harrold

S'abonner à notre presse

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.