Lons-le-Saunier (39) : autour de Podemos

Le vendredi 5 juin, l’assemblée citoyenne de Lons-le-Saunier organisait une rencontre autour de Podemos. Une trentaine de personnes y ont assisté, et sont reparties satisfaites du débat qui répondait à leur curiosité, à leurs questionnements... Après la présentation du contexte politique espagnol depuis 1978, Miguel Segui, co-fondateur de Podemos Paris, a décrit la naissance de ce parti. Le manque de démocratie, la corruption institutionnalisée des éluEs à tous les niveaux, l’impasse du bipartisme et bien sûr les effets de la crise ont été moteurs dans la création de Podemos.

Les personnes présentes qui, pour la plupart, avaient participé à la démarche citoyenne lors des dernières élections départementales, étaient venues pour mieux comprendre l’histoire de Podemos  mais aussi pour poser des questions concrètes quant à son organisation, son mode de fonctionnement, ses solutions pour rencontrer et discuter avec celles ceux qui, à priori, ne veulent pas faire de politique... et qui finalement aujourd’hui sont nombreux en Espagne à avoir retrouvé le vrai sens de ce mot.
Tout n’est pas parfait, tout est nouveau et se construit, avec des craintes, des erreurs, des victoires, donnant un espoir de changement et l’envie de bousculer les habitudes des partis politiques. Même si l’exemple de Podemos n’est pas transposable en France, l’idée de ne plus signer de chèques en blanc aux éluEs fait aussi ici son chemin, tout en exigeant une participation réelle de la population à tous les niveaux de prises de décisions.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.