Loire-Atlantique : Une rentrée sous le signe de Podemos

La cinquantaine de participantEs a unanimement exprimé sa satisfaction à la sortie de la soirée du jeudi 10 septembre organisée à Saint-Nazaire sur la situation dans l’État espagnol. Les explications claires et fouillées de Miguel Ségui sur la naissance de Podemos (à laquelle il a participé dès sa fondation en tant que membre d’Anticapitalistas), les cercles qui se sont développés par centaines dans tout le pays, les débats, les victoires aux municipales et régionales, ont alimenté questions et interrogations sur la suite.

Les militants du NPA 44 étaient là bien entendu, mais aussi de nombreux camarades de Saint-Nazaire avec qui nous avions mené la campagne municipale Saint-Nazaire vraiment à gauche (6,24 %), PG, Label Gauche, écologistes et simples citoyens. Des camarades d’une autre liste, d’autres du PCF, des associatifs, étaient aussi là. Nous regrettons que l’invitation faite en juin de coorganiser cette soirée n’ait pas été acceptée par ces groupes. Nous avons apprécié la participation de salariéEs de la raffinerie, de la métallurgie, de Orange, de l’Éducation nationale et de nouveaux venus.

Si nous n’avons pas adopté de grandes motions, nous savons que nous nous retrouverons pour suivre l’actualité de Podemos... et aussi dans les rassemblements hebdomadaires du vendredi pour la Palestine, dans les manifestations syndicales pour les travailleurs détachés, pour l’accueil des réfugiéEs, contre Notre-Dame-des-Landes...

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.