Université Paris 8 : Meeting-concert, une belle soirée couleur grève

Vendredi 8 avril, à l’université de Paris 8, les étudiantEs mobilisés avaient prévu de fêter leur premier mois de grève d’une manière toute particulière... Dans le grand hall du bâtiment C, travailleurEs, étudiantEs et lycéenEs se sont succédé au son d’un unique refrain : converger, tous ensemble, vers la grève générale. 

Des travailleurEs de la SNCF en lutte contre le décret socle, de la RATP, de Air France de Roissy en lutte, une représentante de l’union locale CGT du Havre, des travailleurs sociaux du 93, une représentante de la Coordination des intermittents et précaires (CIP), ainsi que des étudiantEs de Paris 1, Paris 8, du Havre et une lycéenne de la Coordination lycéenne Île-de-France se sont retrouvés au sein de cette université en grève pour se coordonner, échanger des expériences de lutte, et surtout crier d’une seule voix la nécessité de se battre toutes et tous ensemble et de construire la grève générale jusqu’au retrait ! Et comme disait la travailleuse du Havre venue spécialement pour le meeting, les liens qui se tissent entre étudiantEs et travailleurEs sont fondamentaux : les dockers du port du Havre se sont engagés à bloquer le port si jamais un jeune était convoqué devant le commissariat ou victime des violences policières. Un exemple à suivre en ce qui concerne l’alliance étudiantEs et travailleurEs, la seule à même de nous faire gagner !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.