Gers : Succès de la fête

C’est dans un cadre bucolique qu’à Lectoure 50 personnes se sont réunies samedi 27 juin pour la quatrième fête du NPA 32. Malgré un accident de train, Philippe Poutou a réussi à nous rejoindre à temps pour le méchoui et nous féliciter de ne pas baisser les bras dans le Gers devant les attaques répétées contre notre camp. Le groupe Datcha est venu nous soutenir en jouant pour nous avec grand talent.

Avec l’atelier sur le réchauffement climatique et la COP 21, nous avions choisi de mettre l’accent sur une problématique locale, l’agriculture et l’élevage et la contribution de l’agro-industrie aux gaz à effet de serre. La responsabilité du capitalisme dans la crise écologique et l’urgence à agir ont fait consensus, suivi d’un riche débat sur l’articulation entre luttes et solutions locales et lutte contre le système capitaliste.

L’après-midi était consacrée à Syriza et à Podemos. Ionna Kouranti du NPA 31 a réussi l’exploit de nous informer sur une situation très volatile en Grèce puisque que le référendum venait d’être annoncé par Tsipras. Miguel Segui a présenté Podemos Paris et a fait la genèse de Podemos en la mettant en perspective, de la fin du franquisme jusqu’aux élections du 24 mai dernier et la transformation d’un mouvement « apolitique », « los indignados », en la troisième force politique de l’État espagnol. La déliquescence des partis institutionnels et la construction d’un mouvement populaire ont permis la victoire à Madrid, Barcelone ou Cadix.

Au final une fête conviviale très réussie.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.