Gers : fête annuelle du NPA

Samedi 28 juin, lutte contre l’extrême droite et unité contre l’austérité... Une quarantaine de militants se sont réunis à Lectoure avec le comité du Gers pour faire la fête autour du traditionnel méchoui et faire le point sur la situation politique dans le département. Membres de collectifs, syndicalistes, représentants du PG et de la liste d’opposition de gauche à la mairie d’Auch se sont retrouvés pour débattre de la montée de l’extrême droite et comment faire face aux politiques austéritaires du gouvernement qui les favorisent.

Au cours de deux tables rondes, animées par Caroline Fage du Collectif gersois antifasciste et Johan Paris pour le NPA 32, les militants ont réaffirmé leur volonté de ne pas laisser le Front national prendre pied dans le département et de la nécessité de construire un front unitaire large contre les politiques racistes, xénophobes et contraires aux intérêts des travailleurEs perpétrées par le parti de Marine Le Pen.

Les Gersois ont ensuite continué à faire la fête avec Philippe Poutou jusqu’à tard dans l’après-midi. Ils ont profité de ce moment de détente et de convivialité pour discuter de façon informelle de la nouvelle situation politique et des luttes qui se profilent pour les mois à venir.

Venant seulement quelques semaines après le succès de notre réunion publique pour les élections européennes à Auch, avec le retour d’anciens militants et de nouveaux sympathisants, cette journée aura montré la vitalité et le renouveau du Comité NPA du Gers depuis deux ans.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.