Ariège : « De l’eau pour la vie, pas pour leurs profits »

Le 7 novembre 2017, les associations Le Chabot, CEA, DAME, FNE, NDDL 09, FV 09 et ANPER, ont tenu une conférence de presse contre le projet du conseil départemental de l’Ariège qui veut dériver la rivière Touyre pour apporter de l’eau supplémentaire dans le lac de Montbel pour conforter l’agriculture intensive des plaines de Basse Ariège, de l’Aude et de la Haute-Garonne.

Le conseil départemental d’Ariège a fait appel à une agence de communication formée d’énarques qui veulent nous faire croire que l’institution œuvre pour l’intérêt général. Bien sûr, les études coûteuses – 46 332 euros HT puis 60 000 euros HT – menées par le bureau d’études Artelia, n’ont pas été communiquées.

Les associations vont informer largement et assister à la grande réunion du 24 novembre à l’hôtel du département, non pour collaborer mais pour proposer une alternative.

Il n’est pas question de continuer les erreurs passées et de foncer droit dans le mur en aggravant la crise climatique. Une seule solution : changer de cap et aller vers une agriculture économe en ressources naturelles et destinée au bien-être humain.

Le comité ariégeois du NPA apporte son soutien à cette lutte. 

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.