Chambéry (73) : solidarité avec le peuple syrien

50 personnes ont assisté à la réunion organisée le vendredi 5 juin par le comité NPA de Chambéry avec Ghayath Naysse, militant de la Gauche révolutionnaire syrienne. Cette réunion a été l’occasion de dénoncer les analyses qui réduisent la guerre actuelle à un affrontement entre le régime d’Assad et les forces ultra-réactionnaires de Daech et Al-Nosra. Une telle conception oublie l’essentiel, c’est-à-dire le peuple syrien, qui depuis 2011 s’est soulevé contre l’atroce dictature du clan Assad pour construire une nouvelle Syrie sur les valeurs de liberté et d’égalité sociale que portaient les révolutions arabes.

Comme dans l’ensemble de la région arabe, le mouvement populaire syrien doit aujourd’hui faire face à l’essor de la contre-révolution qui s’incarne dans la répression menée par le régime comme dans l’apparition depuis 2013 de groupes djihadistes, largement minoritaires en Syrie mais lourdement armés. Si les coordinations de base du mouvement populaire restent vivantes, elles sont toutefois en recul. Alors que les impérialismes régionaux fournissent massivement en argent et en armes le régime et les djihadistes, le mouvement populaire paye aujourd’hui l’absence de tout soutien extérieur.

C’est pourquoi, Ghayath Naysse a conclu sa conférence en expliquant que le mouvement populaire avait besoin de la solidarité internationale et a lancé un appel à la constitution de comités unitaires de soutien à la révolution syrienne. C’est cet appel que les militantEs du NPA de Chambéry veulent désormais s’attacher à faire vivre localement.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.