Auxi-le-Château (62) Contre « l’eau-stérité », des mesures d’urgence sociale et écologique !

Le mercredi 19 novembre, lors d’un rassemblement sur la place de l’Hôtel de ville d’Auxi-le-Château, les militantEs du comité NPA Ternois ont appelé à la mobilisation contre la politique du gouvernement, protestant contre l’assassinat de Rémi Fraisse, conséquence logique de la répression du mouvement social.

Une mobilisation qui avait également pour but d’imposer des mesures d’urgence sociale et écologique, en particulier le retour en régie publique de la gestion de l’eau et une baisse de son prix pour 2015. Depuis la campagne des municipales, les militantEs sont mobiliséEs sur cette revendication, lançant une pétition, organisant des rassemblements et une réunion publique (voir l’Anticapitaliste n°255).

Le maire de cette petite commune semblait assez favorable à une gestion communale de l’eau, mais se veut aujourd’hui « réaliste ». Pourtant, avec un prix de l’eau à 5,86 euros le m3, les militantEs du NPA ne lâcheront rien !

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.